L’action Renault dopée par des économies de sous-traitance

Publié le 30 avril 2020 par cmo

Version imprimable de cet article


Une dépêche de l’agence Reuters, annonçant que Renault allait faire entre 100 et 200 millions d’euros d’économie sur sa sous-traitance, a suffi pour faire bondir l’action Renault de 7,8% en quelques heures.


« Renault réfléchit à réduire drastiquement le nombre de sous-traitants avec lesquels il conçoit ses véhicules, une mesure qui pourrait lui permettre d’économiser entre 100 et 200 millions d’euros par an ». Cette dépêche de l’agence Reuters a suffi pour faire bondir l’action Renault de 7,8% en quelques heures.

Les prestataires comme variable d’ajustement

L’annonce a été faite par Gilles Le Borgne mercredi 29 avril, lors d’un « all staff meeting » réalisé par visio-conférence devant les 12 000 salariés de l’Ingénierie Renault basés en France et à l’étranger.

Le nouveau patron de l’Ingénierie Renault venu de PSA a décrit un vaste plan d’économies touchant dans un premier temps les prestataires, et visant particulièrement ceux travaillant en France et sur les sites Renault (Technocentre, Aubevoye, Lardy, Villiers St Frédéric...) :

  • Réduction du nombre des principales sociétés de sous-traitance dites « généralistes » de 8 à 4
  • Délocalisation d’une partie de la sous-traitance de l’Ingénierie Renault dans des « pays à bas coût »

Selon Gilles Le Borgne, « Nous [Renault] payons une fortune en France à des sociétés d’ingénierie ». Il suffirait donc d’embaucher les prestataires ! Mais non, car pour le directeur de l’Ingénierie « il ne faut ne pas tout faire en interne. Simplement parce qu’en cas de crise (et on en a), il faut qu’on soit capable d’ajuster nos ETP  [1] à la charge. Et si la charge baisse, il faut qu’on soit capables de s’ajuster ». Les prestataires [2] apprécieront.

Selon les sources internes de Renault citées par Reuters, « il n’y aurait plus que quelques gros sous-traitants qui se partageraient 80% du gâteau, mais qui devraient nous faire des offres globales plus performantes ». Quel cynisme !

Décidément, le monde d’après ressemble énormément au monde d’avant...



[1Equivalent Temps Plein, unité de mesure de la »ressource humaine« : 2 salariés à mi-temps correspondant à 1 ETP.

[2En 2019, plus de 9000 prestataires travaillaient pour l’Ingénieire Renault, dont environ 3000 au Technocentre, 500 à Aubevoye, 1200 à Lardy et 2500 dans les pays à bas coût.




Une réaction, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

SUD Renault 2016 - Tous droits réservés pour les textes et les images - plan du site